5 suggestions de lecture

Avec le reconfinement et le mercure qui commence à faire du plongeon, octobre est plus que propice pour lire sans retenue, bien calé dans le divan. L’équipe de libraires chevronnés de la Librairie du Quartier vous a préparé une sélection de cinq nouveaux bouquins d’ici et d’ailleurs, de différents genres.

 

 

Littérature québécoise : À train perdu, Jocelyne Saucier, Éditions XYZ

Neuf ans après Il pleuvait des oiseaux, le nouveau roman de Jocelyne Saucier, À train perdu, est enfin arrivé! Montez à bord des fameux school trains du nord de l’Ontario sur les traces de Gladys, amie et voisine à l’optimisme inébranlable, dont la disparition demeure inexpliquée. Entre souvenirs d’enfance, hypothèses et fictions, le narrateur tente de reconstituer le parcours erratique d’une femme en apparence banale qui a finalement décidé d’inventer une manière différente d’appartenir au monde.

 

Littérature française : Yoga, Emmanuel Carrère, P.O.L éditeur

Qu’ont en commun le yoga, la dépression et l’écriture? À la suite d’un court séjour de méditation dans le Morvan (Bourgogne-Franche-Comté), Emmanuel Carrère commence à écrire et à construire les fils de ce qui donnera lieu à un récit non seulement sur le yoga, mais également sur les liens entre fiction et réalité, mensonge et vérité. Dans une écriture parfois fluide, parfois fragmentée, le célèbre écrivain français livre un récit franc et sensible sur un pan de sa vie très mouvementé.

 

Roman graphique : Pour réussir un poulet, Paul Bordeleau (d’après l’œuvre de Fabien Cloutier), Éditions La Pastèque

De ferrailleurs à revendeurs d’huîtres de Matane, Carl et Steven essaient toutes les «jobines» que leur offre un propriétaire de centre d’achat en espérant faire quelques sous. Au fil de leurs déboires, on trouve un heureux mélange d’humour et de drame sous la plume de Fabien Cloutier, le tout magnifiquement adapté et illustré par Paul Bordeleau. Une bande dessinée qui plonge dans les travers de la société québécoise et qui en fera sourire plus d’un!

 

Essai : Bande de colons, Alain Deneault, Lux Éditeur

S’essayant à définir le statut de colon dans l’histoire du Canada, le philosophe Alain Deneault trace le portrait de la figure mitoyenne entre le colonisateur – qui orchestre l’extraction des ressources du territoire – et le colonisé – celui dont on pille les ressources et les moyens de vie. Dépeint comme celui qui agit et profite (souvent inconsciemment) des œuvres détestables du colonialisme, le colon n’amorce son travail d’émancipation que lorsqu’il se demande : «Pourquoi fais-je ce que je fais et à quelles fins globales me le fait-on faire?» L’auteur invite à reconnaître ce statut médiocre pour dépasser et éclaircir la fausse conscience canadienne. Une lecture nécessaire.

 

Album jeunesse : Mon amie Agnès, Julie Flett, Éditions La Pastèque

Quand la jeune Katherena déménage avec sa mère, c’est un grand départ vers l’inconnu. Au rythme des saisons, elle apprend à apprivoiser son nouvel environnement, particulièrement grâce à sa voisine Agnès. Entre la jeune fille et la vieille dame se tisse une belle amitié sur fond d’art et d’amour de la nature. Un album tout en douceur de l’autrice et illustratrice crie-métisse Julie Flett, qui ravira petits et grands.

 

 

Pour d’autres idées, n’hésitez pas à aller discuter sur place avec la sympathique équipe de la Librairie du Quartier, au 1220, avenue Cartier.