Il Cuginetto

Il Cuginetto, le petit cousin d’Italie

Près de 11 ans après avoir ouvert le désormais célèbre café Les Cousins (précédemment nommé Picardie) sur l’avenue Cartier, Christiana Lapegna met sur pied un autre projet: Il Cuginetto,  juste en face. Un coin d’Italie à la manière des food trucks napolitains, du prêt-à-savourer aux parfums de Méditerranée : le petit nouveau du quartier a de quoi intriguer les amateurs de bonne chère. Rencontre avec une restauratrice qui rêvait de partager un peu de son Italie natale.

 

« Chaque fois qu’on fait des soupers chez nous, les amis se régalent avec nos recettes. On s’est dit que ce serait le fun de pouvoir les proposer à tout le monde! » Né de la passion et de l’amour pour un pays et sa gastronomie, Il Cuginetto proposera une offre inédite à Québec : des plats italiens à manger sur le pouce, inspirés directement de la tradition des cuisines de rue napolitaines. Focaccias, boulettes de viande, gâteaux de pommes de terre, cônes de fritures mixtes : tous les classiques du genre seront au rendez-vous. Le tout dans un cadre moderne et chaleureux. « Quand on entre dans le restaurant, c’est comme un vrai food truck. On veut offrir aux gens une expérience originale et sympathique. »

 

Les secrets des recettes de grand-mère

 

Certes, il y avait l’inspiration, les idées et l’envie, mais c’est un coup de foudre professionnel avec Karl Moran, ex-chef du Fun en bouche, qui a rendu l’aventure possible. Juste après leur rencontre, l’heureux homme est parti à la découverte du terroir italien. « On lui a donné toutes les bonnes adresses. Il est revenu avec quelques kilos de plus, mais il est surtout revenu ébloui par l’explosion de saveurs! » raconte en riant Christiana. Non content d’avoir pu s’imprégner des traditions locales, Karl Moran a également pu profiter des talents et de l’expertise d’un chef napolitain, venu spécialement à Québec pour offrir à toute l’équipe une formation sur la focaccia et ses nombreuses déclinaisons.

 

Car ce qu’on ne sait généralement pas, c’est qu’il faut pas moins de 48 heures pour permettre à la pâte de pousser correctement. Mais c’est là le seul secret que nous dévoilera l’Italienne la plus célèbre de Montcalm, parce que ce qui fera l’unicité du lieu, ce sont toutes les recettes de famille qui seront appliquées à la lettre. « Basilic, persil, sauge, origan, huile d’olive, poivre et sel. C’est tout. C’est la base de nos recettes de grand-mère et on ne la changera pas! »

 

Des parfums d’Italie venus tout droit du Québec

 

Les produits seront soigneusement sélectionnés. Une partie d’entre eux sera importée d’Italie, mais pour le reste, l’équipe s’approvisionnera auprès de producteurs locaux. Le jambon et le prosciutto viendront de la ferme Turlo dans Bellechasse, par exemple. Le menu, quant à lui, sera fixe, mais chaque jour, une spécialité différente sera proposée aux gourmands de passage. « Arancinis, gnocchis ou sandwich focaccia aux boulettes : ce sera vite fait et facile. On veut que ce soit accessible à tous. »

 

Et afin de préserver tous les charmes du pays à l’accent qui chante, le menu sera présenté en italien avec sous-titres français. Mais rassurez-vous, si le chef cuisinera devant tout le monde, c’est aussi pour vous faire goûter à toutes les saveurs locales et vous en faire découvrir l’histoire, en français cette fois.

 

À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ouverture du restaurant est prévue pour le 26 juin. « On veut être vraiment prêts. C’est Oscar, mon mari, qui va principalement s’en occuper, mais je vais essayer d’être là le plus souvent possible. Finalement, je suis partout! » s’exclame Christina en riant – et en courant. Notre petit doigt nous dit que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ses mille et un projets.

 

 

 

Il Cuginetto

1032, avenue Cartier

Ouvert tous les jours de 11 h à 21 h (et peut-être même plus pendant le Festival d’été de Québec)

 


Le  155 Grande Allée est: Vivre au coeur de Montcalm