Agathe Lemieux – La nouvelle vie de Pinoche

S’il est une institution connue des enfants du quartier, c’est bien Pinoche. Ouvert par Céline Fortin et Jocelyn Duchesne, le célèbre magasin de bonbons de la rue Cartier peut compter sur une clientèle fidèle depuis près de 25 ans. Récemment acquise par Agathe Lemieux et son conjoint, la boutique continue d’accueillir les gourmands du quartier et est animée d’un second souffle grâce à de nouveaux projets colorés.

 

Un projet familial

C’est à la suite du décès de Jocelyn Duchesne, surnommé M. Pinoche par les enfants du quartier, que le conjoint d’Agathe Lemieux a été approché pour reprendre le magasin. « Il était fournisseur de bonbons, je travaillais au CHUL, explique Agathe Lemieux. C’était une idée qui nous habitait, même nos enfants nous en parlaient souvent! » Une occasion inespérée pour ceux qui chérissaient ce projet depuis quelques années. Et un soulagement pour le quartier de voir ce commerce emblématique repris par de nouveaux propriétaires. « L’occasion s’est présentée au bon moment dans notre vie. Et les gens sont tellement accueillants : ils nous disent souvent à quel point ils sont heureux qu’on ait repris la boutique et qu’on reste dans le quartier. »

 

La découverte d’une communauté tissée serrée

Celle qui n’avait jamais vécu dans Montcalm auparavant découvre peu à peu son nouvel environnement. Après s’être employée pendant plusieurs mois à relever tous les défis organisationnels que représente la reprise d’un magasin, Agathe Lemieux prend enfin le temps de profiter des petits et grands bonheurs de la rue Cartier. Séduite par la convivialité des résidents et par leur grande sensibilité à l’égard de l’environnement, elle aime d’autant plus l’ambiance familiale et le climat d’entraide qui règnent dans le quartier. « C’est une vraie communauté, comme une petite ville dans la ville! J’ai tellement hâte à l’été pour avoir le temps de me balader et de découvrir tout ce qui m’entoure. » En attendant l’arrivée des beaux jours, elle crée des liens avec ses voisins comme Provisions et Fastoche, et s’implique progressivement dans des projets collaboratifs comme Monquartier en boîte.

 

Le bonheur simple comme un jujube

La petite boutique a de nombreux projets : réaménagement intérieur, nouveaux services pour les mariages et les fêtes d’enfants, agrandissement du bar à bonbons. La nouvelle saura sans aucun doute réjouir tant les habitués qui fréquentent assidûment le magasin que ceux qui le redécouvrent depuis peu. « On dirait que les gens viennent chez un ami, ça m’épate chaque fois! Ils sont allés à l’école Joseph-François Perrault ou Saint-Patrick, ils fréquentent le magasin depuis qu’ils sont petits. Maintenant adultes, ils y reviennent avec leurs enfants. C’est une vraie tradition. » Enthousiasmée par son aventure entrepreneuriale, Agathe Lemieux a le bonheur contagieux. C’est avec un grand sourire qu’elle accueille chaque jour les résidents du quartier qui ont la dent sucrée. « C’est tellement agréable de vendre des bonbons. Les gens sont de bonne humeur, ils viennent pour une fête ou un anniversaire. Ils sont heureux de se gâter, et moi de leur faire plaisir! »

 

Les Confiseries Pinoche, maîtres bonbonniers

1048, avenue Cartier

www.pinoche.ca