Sur la route des produits frais

Une sortie gourmande et santé, ça vous dit? Une excursion agrotouristique dans les environs de Québec est tout indiquée pour faire le plein de fruits et légumes frais en ce temps des récoltes. Une belle occasion de se reconnecter à l’origine des aliments et de se gaver de splendides paysages.

 

Neuville

On en a de la chance à Québec : presque partout autour de la ville, des terres ont conservé leur vocation agricole. Et pas besoin d’aller loin pour voir les champs s’étirer sous le ciel bleu! Neuville, à une vingtaine de minutes à l’ouest, est renommé pour son maïs sucré, une appellation réservée. Une fois que vous y aurez goûté, vous vous en souviendrez longtemps! Le long de la 138, qui épouse la rive du fleuve à cette hauteur, de nombreux kiosques maraîchers offrent leurs produits, entre autres du maïs chaud que vous pouvez déguster sur place. L’un des endroits les plus célèbres est la Ferme Langlois et fils, surnommée «Chez Médé». Fondée en 1667, elle a vu défiler 12 générations de producteurs laitiers et maraîchers. Vous aurez du plaisir à arpenter son immense kiosque à légumes, qui compte également plusieurs produits transformés par des entreprises locales, de même que sa section Économusée de la conserverie. Si vous êtes accompagné d’enfants, la ferme Champ des saveurs devrait les combler, grâce à sa mini-ferme et à son service d’autocueillette de framboises, bleuets et cerises.

 

Côte-de-Beaupré

Direction est, on arrive rapidement sur la Côte-de-Beaupré, qui était le «grenier de Québec» au début de la colonie. Le long de l’avenue Royale, vous pourrez d’ailleurs apercevoir de nombreux caveaux à légumes construits au 19e siècle. Parmi les arrêts intéressants, signalons la ferme Le Comte de Roussy à L’Ange-Gardien, qui date de 1658. Elle offre l’autocueillette de fraises et de poires, et il ne faut pas quitter son kiosque sans avoir acheté une délicieuse tarte aux fruits de saison. Un peu plus loin, à Château-Richer, la Ferme Arthur Cauchon vous invite à cueillir vous-mêmes vos fruits et légumes, en plus de compter une mini-ferme, un terrain de jeux pour les enfants et un kiosque débordant de produits frais et transformés.

 

Île d’Orléans

Comme l’île d’Orléans est très populaire cet été, vaut mieux vous y rendre en semaine, question que l’expérience soit plus agréable. Ici aussi, les fermes agrotouristiques qui permettent l’autocueillette sont nombreuses, alors vous pourrez y remplir quelques paniers si le cœur vous en dit. Autre suggestion : une tournée de vignobles, où vous pourrez déguster les vins du terroir en admirant le fleuve, et repartir avec des bouteilles en souvenir. Celui de Sainte-Pétronille, près du pont, est très apprécié, surtout qu’un camion Panache Mobile y est installé tout l’été pour combler les ventres creux. Une guedille au homard avec un Voile de la mariée (un blanc sec fait de vidal et de vandal-cliche), c’est une heureuse union! Ne manquez pas non plus de visiter Cassis Monna & filles, où vous pourrez acheter la meilleure crème de cassis (maintes fois primée) pour vos kirs, et déguster une décadente crème glacée molle cassis-vanille. Un parcours enivrant!